Rien que pour ce regard, cela valait le coup. John McLaughlin, 78 ans, l’un des inventeurs de la guitare moderne, semble ébloui par le long solo de Mareille Merck, guitariste elle aussi, Allemande de seulement 24 ans. A la fin, il applaudit. En un instant, on oublie tout: les QR codes sur les tables, les visages enfouis sous du plastique, les jeunes gens qui se précipitent armés de désinfectant dès qu’on se lève de sa chaise, les chiffres exponentiels et les discussions qui couraient tout l’après-midi sur les nouvelles mesures à craindre. Concert de clôture de cet Autumn Of Music, académie de la Montreux Jazz Artists Foundation, dans une salle du Palace qui n’a jamais aussi bien imposé son style: Belle Epoque.

Lire aussi: Le Montreux Jazz fera swinguer l’automne