La Mostra de Venise a décerné ce samedi 11 septembre son fameux Lion d’or au film «L’Evénement», réalisé par la Franco-Marocaine Audrey Diwan. Un film cru, intimiste et féministe sur une jeune femme qui avorte clandestinement.

La réalisatrice a choisi d’adapter en images le récit autobiographique éponyme de la romancière Annie Ernaux. Celui-ci se déroule dans la France des années 1960 – avant la légalisation de l’avortement – et raconte le parcours d’une jeune étudiante qui tombe enceinte. Cette dernière est interprétée par l’actrice Franco-Roumaine Anamaria Vartolomei.

Le prix spécial du jury a été décerné à l’Italien Paolo Sorrentino pour «E' stata la mano di Dio.» Le film se déroule à Naples durant les années d’or où le footballeur Diego Maradona faisait vibrer la métropole méridionale avec ses exploits.

La célèbre actrice espagnole Penélope Cruz a quant à elle remporté le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans «Madres Paralelas», sa nouvelle collaboration avec le réalisateur Pedro Almodovar. C’est d’ailleurs ce film qui a ouvert la 78e Mostra. Construit sur le parcours croisé de deux femmes qui accouchent le même jour, dans la même maternité, ce film permet à Penélope Cruz d’incarner une photographe quadragénaire tombée enceinte d’un ami archéologue et marié qui lui promet de l’aider à retrouver la sépulture de son arrière-grand-père, disparu aux débuts de la guerre civile espagnole.

Chez les hommes, le prix revient à John Arcilla pour son rôle dans «On the Job: The Missing 8», d’Erik Matti.


Les vainqueurs et vainqueures des principaux prix décernés ce samedi soir:

Lion d’or du meilleur film: «L’événement» d’Audrey Diwan (France)

Lion d’argent – Grand Prix du Jury: «La main de Dieu» de Paolo Sorrentino (Italie)

Lion d’argent – Prix de la meilleure réalisation: «La part du chien» de Jane Campion (Nouvelle-Zélande)

Prix d’interprétation féminine: Penélope Cruz pour son rôle dans «Madres paralelas» de Pedro Almodovar (Espagne)

Prix d’interprétation masculine: John Arcilla pour son rôle dans «On the Job: The Missing 8» d’Erik Matti (Philippines)

Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir masculin ou féminin: Filippo Scotti pour son rôle dans «La main de Dieu» de Paolo Sorrentino (Italie)

Prix spécial du jury: «Il Buco» de Michelangelo Frammartino (Italie)

Prix du meilleur scénario: Maggie Gyllenhaal pour «The lost daughter» (Etats-Unis)