Le Musée Tinguely a du nez

Exposition A Bâle, une quarantaine d’artistes se font bien sentir

L’exposition s’intitule Belle haleine, comme le faux parfum créé par Marcel Duchamp en 1921. Elle est sous-titrée l’odeur de l’art, histoire de dire que contrairement à l’argent, l’art sentirait donc quelque chose. Au Musée Tinguely de Bâle, une quarantaine d’artistes servent ici ce propos olfactif. Des œuvres de Louise Bourgeois, Man Ray, Marcel Duchamp bien sûr, mais aussi de Dieter Roth ou encore de Sylvie Fleury ont été choisies pour exprimer le rapport de l’art avec les odeurs. Le rapport au corps humain est un des principaux thèmes de l’exposition «qui n’est pas sur les parfums», selon les précisions de la direction du musée, inaugurant ainsi un cycle d’accrochage consacré aux cinq sens.

Belle haleine – l’odeur de l’art , jusqu’au 17 mai, Musée Tinguely, Bâle, 061 681 93 20 www.tinguely.ch