Qui passe les portes du Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne (MCBA) est accueilli par un arbre. Les visiteurs connaissent ce majestueux spécimen de 14 mètres, surplombé d’un globe en granit et d’un feuillage d’or sphérique, sculpture du Turinois Giuseppe Penone plantée au beau milieu du hall. Ce qu’ils savent moins, c’est que Luce e ombra (2011) a pris racine au musée grâce à une donation de la collectionneuse Alice Pauli. Qui s’est séparée de l’œuvre (installée jusque-là dans son jardin) en 2019 pour habiller le nouvel écrin de Plateforme10. Des branches tendues vers le ciel, porteuses d’un message de leur ancienne propriétaire décrit en ces termes: «Salut à l’ami des arts qui pénètre en ses murs.»