Ouf! On entendrait presque le soupir de soulagement général, poussé entre les vitrines et les cimaises. Ces dernières semaines, les musées suisses réclamaient une réouverture pour le 1er mars: leur appel a été entendu. Les institutions muséales, mais aussi les bibliothèques, les salles de lecture, les zoos et les jardins botaniques reçoivent ce mercredi le feu vert – moyennant le port du masque, le respect des distances sanitaires et de capacités d’accueil restreintes.

Une étape logique pour Isabelle Raboud, présidente de l’Association des musées suisses (AMS), puisque ces derniers «peuvent offrir des conditions de sécurité compatibles avec la pandémie, nos collaborateurs ont l’habitude d’encadrer les flux de visiteurs. Avant, ils s’assuraient que les gens ne touchent pas les tableaux, maintenant, qu’ils ne se touchent pas entre eux!»