Cent trente ans d’histoire et une liste vertigineuse de musiciens venus jouer à La Chaux-de-Fonds. En compulsant les archives de la Société de musique fondée en 1893, on mesure l’effervescence d’une ville excentrée, située à plus de 1000 mètres d’altitude, aux confins du territoire neuchâtelois sur le Jura, mais parvenue à attirer les plus grands noms. De Camille Saint-Saëns à Ferruccio Busoni, de Wilhelm Backhaus à Arturo Benedetti Michelangeli, de Yehudi Menuhin à Henryk Szeryng, en passant par Ernest Ansermet, Ferenc Fricsay, Elisabeth Schwarzkopf, Dietrich Fischer-Dieskau et Mstislav Rostropovitch, la cité horlogère a accueilli sans relâche des célébrités.