Lassé de voir maltraiter, au cinéma et à la télévision, la légende arthurienne, Hervé Dumont consacre un essai alerte et savant aux récits qui se sont développés autour de la quête du Graal. En historien conscient de l’amnésie croissante, il commence par évoquer les personnages que tout le monde connaît mais plutôt par ouï-dire, dessins animés ou séries: Arthur, Merlin, Perceval, Tristan et Iseult. Le cycle a passé de l’oralité à l’écrit, il a connu plusieurs versions et se nourrit lui-même à d’autres mythologies.

Lire aussi: Napoléon, héros de cinéma