Le site de la Library of Congress des Etats-Unis nous offre, parmi ses opulentes collections numériques, le «National Jukebox». Ce juke-box numérique donne accès à plus de 10 000 sons, musiques, chansons et discours enregistrés sur des 78 tours Victor entre 1900 et 1929. Parmi les perles de cet iTunes antique: «The Memphis Blues», le premier morceau de blues jamais enregistré; c’était le 2 octobre 1914 à Camden, New Jersey, avec W. C. Handy, le «père du Blues». Une grande partie des morceaux vient de pièces de music-hall et de musiques populaires américaines, parfois instrumentales ou a cappella. Ces morceaux sont disponibles dans une multitude de langues, reflétant le patchwork des nations de cette époque aux Etats-Unis. D’incongrus et rares morceaux chantés et yodelés en suisse-allemand sont aussi audibles, dont «Mein Schweizerland» ou encore «D’meitschi von Emmetal» («Les Filles de l’Emmental»). La voix crachote, les violons toussent mais l’émotion est là. Le top 50 n’existant pas à l’époque, un très pratique moteur de recherche vous aidera à trouver les œuvres en anglais, en chinois, celles destinées aux émigrés napolitains, aux Juifs de Lituanie ou encore aux Mexicains. Ce juke-box made in USA n’a donc pas fini de révéler son riche patrimoine sonore. A écouter et à réécouter sur: www.loc.gov/jukebox