Genre: recueil
Qui ? Collectif
Titre: 12 septembreL’Amérique d’après
Chez qui ? Casterman et Radio France, 206 p.

Comme un élan d’espoir, la couverture signée Bilal montre, sur fond de Twin Towers intactes, des hommes et des femmes en apesanteur, dans un mouvement ascensionnel, en réaction à l’image la plus insoutenable pour lui de ces corps chutant des tours en feu. Un espoir peu partagé par la plupart des dessinateurs, écrivains, journalistes des deux côtés de l’Atlantique appelés à croiser leurs regards sur l’après-11-Septembre. Tous évoquent plutôt la dérive sécuritaire de la société que le terrorisme qui en est la cause; certains affichent un anti-américanisme presque automatique, d’autres gardent leur tendresse pour les USA; le dessinateur Art Spiegelman évoque les disparités sociales croissantes qui remodèlent sa ville; les Argentins Muñoz et Sampayo placent deux déracinés comme eux dans les cuisines étroitement surveillées de la Maison-Blanche, l’un avec le rêve américain chevillé au corps et l’autre convaincu que le prix à payer en est trop fort… Un reflet des sentiments de fascination et de répulsion à la fois qu’exerce New York, «la» ville du XXe siècle.