Ailes déployées comme un jumbo debout, structure rouille conjuguant l'évocation sidérurgique et la symbolique divine, l'Ange du Nord veille au-dessus de l'autoroute A1, à quelques encablures de Gateshead, la ville jumelle de Newcastle-upon-Tyne. En cinq ans, cette immense sculpture de l'artiste britannique Anthony Gormley est devenue l'emblème de la fierté retrouvée du Nord-Est. Imposante avant d'être belle, elle est aujourd'hui aux «Geordies» (le surnom des habitants du coin, très jaloux de leurs particularités) ce que le Christ Sauveur est à Rio de Janeiro: la preuve tangible d'un avenir meilleur, oublieux du déclin ouvrier.

Commandée en 1994, la sculpture a été érigée quatre ans plus tard. Depuis, lorsque la brise de la mer du Nord souffle, les ailes de l'homme-oiseau géant semblent chanter les rêves de grandeur d'une cité qui s'est découvert une passion pour la culture. L'an dernier, sur la rive sud de la Tyne, la «fabrique d'art» Baltic s'est ouverte. Cet ancien moulin à grain des années 50 a été transformé par l'architecte Dominic Williams en un immense centre d'art contemporain multi-facettes, ce qui lui a valu le surnom de «Tate Modern du Nord». Le centre abrite, outre plusieurs salles de galeries, des studios occupés par des artistes «résidents», un laboratoire expérimental pour les médias modernes (son, vidéo, film, Internet, etc.), une bibliothèque, des archives, un espace éducatif. Jusqu'à son départ, au début du mois, le Suédois Sune Nordgren et une équipe de designers scandinaves ont donné une forte touche viking à un espace étonnant qui cherche encore ses marques, mais qui a déjà imposé la sienne dans l'imaginaire des habitants.

Avec le surprenant pont basculant en arc de cercle qui enjambe la rivière, le Baltic a constitué le cœur de la candidature de Newcastle-Gateshead pour le titre de capitale européenne de la culture 2008. Déçus qu'on leur ait préféré Liverpool, les «Geordies» ne se découragent pas. En 2004, ils inaugureront un centre musical ultramoderne dessiné par Norman Foster. «L'Ange du Nord est prêt pour l'envol», affirme Alastair Gilmour, un éditorialiste local.

Baltic, The Centre for Contemporary Art, South Shore Rd, Gateshead,

tél. 0044 (0) 191 478 1922, www.balticmill.com, ouvert tous les jours (lu-ma-me-ve-sa, de 10h à 19h, je 10h-22h, di 10h-17h).