fantastique

Le NIFFF explore la nouvelle vague danoise

Le festival du film fantastique de Neuchâtel présente une sélection de thrillers réalisés par de jeunes cinéastes. Le pays couve sa relève avec un programme dédié

Les Suisses auraient pu réaliser Cutterhead, naguère dans le chantier du Gothard, ou bientôt dans celui du troisième métro lausannois. Après l’année passée, le film de Rasmus Kloster Bro sera de nouveau présenté au Festival international du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF), qui commence ce vendredi.

Il raconte le calvaire d’une journaliste et d’ouvriers piégés dans les tunnels d’une future ligne de métro de Copenhague. La reporter a été invitée à décrire les travaux. Pas de chance, c’est le jour où des galeries s’affaissent. Brillant par son économie de moyens, ne déviant jamais de sa ligne, simple, Cutterhead constitue un brillant exercice de style de huis clos. Il fait partie d’une sélection de huit œuvres de genre dévoilées par le NIFFF ces prochains jours.