festival

Le NIFFF honore une comédie irlandaise

Le Festival du film fantastique de Neuchâtel a consacré «Extra Ordinary», une farce irlandaise contant la guerre de deux âmes solitaires contre un sataniste. Le jury a aussi primé une fiction géopolitique à base de jeux vidéo et de Joseph Staline

L’humour l’a emporté. Samedi, le jury du Festival international du film fantastique de Neuchâtel (NIFFF) a honoré du prix principal, le Narcisse, le film Extra Ordinary, une comédie irlandaise signée Mike Ahern et Enda Loughman, laquelle rafle aussi le prix du public. Cette édition du NIFFF est marquée, selon les organisateurs, par une hausse des entrées, 34 000 payantes contre 32 000 l’année passée, pour un total de 48 000.

Lire aussi: Jean Studer: «Le NIFFF doit devenir plus qu’un festival»

Extra Ordinary confronte deux êtres solitaires à un chanteur de variété qui tente son retour, et qui est sataniste. Ce dernier envoûte la fille de Martin, lequel a déjà à faire avec sa femme décédée, qui ne cesse de communiquer par messages sur les toasts. Martin sollicite Rose, fille d’un gourou télévisuel de la traque aux fantômes, qui avait juré de ne plus retrouver ce monde d’esprits flottants.

Nos conseils inspirés par le NIFFF 2019: 13 films fantastiques repérés au NIFFF

Un prix à un trip éthiopien

Le même jury accorde aussi un prix à Jesus Shows You the Way to the Highway, de Miguel Llansó, une chasse à la cybercriminalité géopolitique – représentée dans une esthétique de jeu vidéo avec le visage de Staline – entre Europe et Ethiopie. Pas moins.

«Swallow» aussi remarqué

Le prix de la critique internationale va à Swallow, un film indépendant américain, le touchant portrait d’une épouse dans une famille riche et clanique, une femme qui se sent réduite à sa future maternité et qui commence à avaler toutes sortes d’objets.

Jusqu’ici, l’humour était rare dans les palmarès des jurys du NIFFF. Le large spectre de cette année est de bon augure pour refléter la palette de ce festival, qui fêtera sa 20e édition l’année prochaine.


Nos précédentes suggestions de films du NIFFF

Publicité