littérature

Nombreux hommages à Jacques Chessex

Pascal Couchepin et Pascal Broulis ont rendu hommage ce samedi à l’écrivain subitement décédé samedi soir. La chapelle où repose son corps sera ouverte lundi au public.

Au lendemain de la mort inattendue de Jacques Chessex, les hommages se sont multipliés samedi. Le corps de l’écrivain vaudois repose dans une chapelle de Lausanne où le public pourra se recueillir dès lundi. La date des obsèques devrait être connue dimanche.

Le ministre de la culture sortant Pascal Couchepin a salué «cet explorateur des parties obscures de l’être humain confronté à l’histoire ou à des passions extraordinaires». Il a souligné la stature de l’écrivain, seul Suisse à avoir obtenu le Goncourt.

«C’est un nouveau pilier de la littérature romande et suisse qui disparaît cette année après Maurice Chappaz», a déclaré Pascal Couchepin samedi à l’ATS. Le romancier pouvait se prévaloir d’un «public fidèle qui s’attendait à le voir poursuivre son oeuvre».

Parmi d’autres hommages, celui du président de la Confédération Hans-Rudolf Merz. «Après une période d’écriture plutôt sombre et torturée, la seconde partie de son oeuvre témoigne d’un apaisement marqué par une foi exprimée.»

Pour le président du Conseil d’Etat vaudois Pascal Broulis, «Jacques Chessex a marqué par son franc-parler et ses écrits. Il savait travailler les mots pour les faire chanter et les utiliser avec excès parfois pour susciter le débat.»

La presse ainsi que les médias électroniques ont également honoré la mémoire de l’écrivain. La Télévision suisse romande (TSR) rediffusera dimanche à 13h05 un entretien mené par Darius Rochebin en février 2008 dans le cadre de son émission «Pardonnez-moi».

Publicité