L’an dernier, Visions du Réel s’est pris de plein fouet la première vague de la pandémie. En un temps record, le festival nyonnais a su se réinventer, basculant l’entier de son programme dans le cyberespace. Les spectateurs confinés ont adhéré, et l’édition 2020 a été couronnée de succès. Après ce millésime chamboulé, la manifestation pensait retrouver le chemin des salles obscures et des filets de perche sur les terrasses lacustres. Mais le virus a sa propre partition et l’actuelle situation sanitaire a déjoué les grandes espérances d’un retour à la normale, sans pour autant révoquer une touche de convivialité.

Lire aussi: Reflets de crise, reflets d’avenir à Visions du Réel