Audiovisuel

Les Obama vont produire séries, films et documentaires pour Netflix

L’ancien couple présidentiel s’engage pour la production d’œuvres au bénéfice du site de streaming. Après avoir enrôlé, à prix d’or, des créateurs vedettes de séries, Netflix marque encore des points

Après la Maison-Blanche, les séries. L’ancien président américain Barack Obama et son épouse Michelle ont passé un accord avec Netflix pour produire films, séries et documentaires pour la plateforme de vidéo en ligne par abonnement, selon un communiqué publié lundi soir.

Netflix ne donne pas de précisions sur d’éventuels projets de l’ancien couple présidentiel, mais la palette indiquée est large: il pourrait s’agir de séries dialoguées, de séries de téléréalité, de séries documentaires, de films documentaires et de longs-métrages de fiction.

A propos du groupe: Même surendetté, Netflix continue d’impressionner Wall Street

Une «foi en la puissance du récit»

Les Obama produiront ces contenus par le biais de la société de production Higher Ground Productions, qu’ils ont créée pour l’occasion. «Nous espérons cultiver et aider à s’affirmer les voix de talent, sources de créativité et d’inspiration qui promeuvent davantage d’empathie et de compréhension entre les peuples», a déclaré Barack Obama, cité dans le communiqué.

«Barack et moi avons toujours eu foi en la puissance du récit pour nous inspirer, nous faire réfléchir différemment sur le monde qui nous entoure et nous aider à ouvrir aux autres nos esprits et nos cœurs», a ajouté Michelle Obama.

Lire également: Netflix ou le risque de se perdre dans l’espace

Pas de revanche politique

Selon le New York Times, qui cite des proches de Barack Obama, l’ancien président n’entend pas utiliser cette nouvelle plateforme comme un instrument politique, notamment pour critiquer son successeur, Donald Trump.

Netflix a opéré une manœuvre d’approche de l’ancien président, il y a quelques mois. Il a été le premier invité de l’émission de David Letterman, présentateur vedette dont le talk-show a été ressuscité par le site de streaming.


Ryan Murphy, Shonda Rhimes, les Obama: Netflix assoit son pouvoir

Ce contrat avec les Obama représente une excellente opération pour Netflix, qui cherche à se positionner comme la destination naturelle des créateurs de contenu et n’hésite pas, pour cela, à dépenser des sommes colossales – en s’endettant. Le montant du contrat n’a pas été révélé, mais l’accord est comparé par la presse professionnelle américaine à deux opérations majeures réalisées récemment par Netflix.

La plateforme a ainsi réussi à attirer le prolifique auteur et producteur à succès Ryan Murphy (Glee, American Horror Story, American Crime Story) moyennant un chèque de 300 millions de dollars sur cinq ans, de même que la productrice Shonda Rhimes (Grey’s Anatomy, Scandal, How to Get Away with Murder) pour 100 millions sur quatre ans.

A propos de The Assassination of Gianni Versace, de Ryan Murphy: Gianni Versace, mort au soleil

En mars 2017, les époux Obama avaient conclu un contrat d’édition record de 60 millions de dollars, selon plusieurs médias américains, avec la maison Penguin Random House, qui prévoit un livre pour chacun.

Publicité