Søren Sveistrup a pour lui une belle cohérence, même si elle pousse aux ténèbres. Ce Copenhaguois est le créateur de The Killing (Forbrydelsen), la série qui, en trois saisons depuis 2007, a changé à jamais la planète des feuilletons en propulsant le Danemark avec une vigueur folle sur la carte mondiale. Le «Nordic Noir», comme disent les Anglais, était né dans le sillage de la prestigieuse tradition du polar littéraire scandinave, lequel est plutôt suédois.