Un oiseau des Andes. Un rapace aux pattes fines et au plumage gris-noir qui favorise le camouflage. De grandes ailes aussi pour méditer tout près des nuages. Omar Porras est ce pirate des nuées qui au milieu des années 1980 a laissé derrière lui la Colombie de sa jeunesse. Il n’avait pas de point de chute, mais un désir si fort qu’aucun titan n’aurait pu s’y opposer: il voulait que la scène soit son avenir. A Paris, le métro est sa première école: il y fait danser et palabrer des marionnettes, des micro-comédies de trois minutes, entre deux stations. Personne n’aurait imaginé la suite. Même pas ce rêveur d’Omar!