De la généralisation du QR code à la guerre en Ukraine, des origines militaires de l’autoroute à l’industrie de la pelouse de jardin en passant par l’école numérique, l’historien des techniques François Jarrige donne à notre actualité récente une épaisseur salutaire. Dans son nouveau livre, On arrête (parfois) le progrès, il rassemble une soixantaine d’articles, de quatre ou cing pages chacun, qu’il a publiés ces dix dernières années (le dernier date de mai 2022) dans le mensuel La Décroissance, dédié aux «objecteurs de croissance». Des articles à rebrousse-poil de la doxa ambiante, qui font de l’histoire une arme de destruction des préjugés.