A Milan, la couleur orange se brûle les pixels. Et c’est tant mieux. Et c’est même très beau.

Certes. Mais concrètement, qu’est-ce que cela veut dire? Si l’on en croit les défilés milanais qui présentent, cette semaine, les collections masculines pour l’automne 2011, la couleur virile au zénith, dans 9 mois, sera l’orange. Attention, pas l’orange tendance gyrophare qui devrait illuminer le printemps (LT 10.01.2011), non. Mais toute une palette orangée allant de l’agrume brûlé aux tons cannelle mordorée, en passant par les roses fanés, très en vue chez Gucci et Westwood. Pour généraliser, on dira que la palette allant du jaune au rouge l’emporte sur celle des tons froids. Optimisme en vue.

Comme dans cette tenue zébrée d’orange vue chez Missoni (photo). La marque italienne a signé un des plus beaux shows vus à Milan. Elle poursuit son beau chemin, en dehors de modes amnésiques. Pour cet hiver, des mailles beiges, orange ou bordeaux. Et toute une panoplie de cardigans gris, de grandes jaquettes nuit et de pièces emmaillottantes. Impeccable.

Demain: Umit Benan, LA nouvelle star.