Sacre des mouvements historiques, musiciens suisses ou splendeurs lyriques (aussi en DVD), la décennie classique en accéléré.

1 Claudio Abbado et l’Orchestre du Festival de Lucerne , pour l’engagement émotionnel au service de Mahler. ( 3e Symphonie , DVD Medici Arts)

2 Cecilia Bartoli , pour sa capacité à transformer les répertoires oubliés en best-sellers. (Gluck, Italian Arias , Decca)

3 Nikolaus Harnoncourt , pour son regard novateur sur le grand répertoire. (Bruckner, 7e Symphonie, Teldec)

4 René Jacobs , pour sa subjectivité décapante dans les opéras de Mozart. (Così fan tutte, Harmonia mundi)

5 Jonas Kaufmann , pour son ténor sombre qui s’éclaire sans se détimbrer dans Schubert ou Wagner. (Sehnsucht, Decca)

6 Cédric Pescia , pour la dimension à la fois concise et éloquente de ses Variations Goldberg de Bach. (Claves)

7 Masaaki Suzuki et le Bach Collegium Japan, pour le supplément d’âme dans l’approche historique de Bach. (Cantates, 45 volumes, Bis)

8 Le Quatuor Terpsycordes , pour l’audace d’un Schubert révélé par l’instrumentarium ancien. (Quatuors Rosamunde et La Jeune Fille et la mort , Ricercar)

9 Christian Thielemann , pour l’ampleur de son geste et le rayonnement spirituel de ses Wagner. (Parsifal, DGG)

Åê L’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, transfiguré par David Zinman dans la jubilatoire intégrale Beethoven. (Les Neuf Symphonies, Arte Nova)

Opéra

1 Wintermärchen de Philippe Boesmans (Pappano, Bondy, Lyon 2000). Shakespeare réinventé par l’opéra. (DGG)

2 Platée de Rameau (Minkowski, Pelly, Genève 2001). Un théâtre euphorique dans la fosse et sur scène. (TDK)

3 The Turn of the screw de Britten (Tate, Brieger, Genève 2003). Les fantômes dans un ensorcelant jeu de miroirs.

4 Tristan de Wagner (Jordan, Py, Genève 2005). Quand l’espace scénique épouse le temps de la musique. (BelAir)

5 Giulio Cesare de Haendel (Christie, McVicar, Glyndebourne 2005). La plus craquante des Cléopâtre. (OpusArte)

6 La Traviata de Verdi (Rizzi, Decker, Salzbourg 2005). Corrida de l’amour et du temps qui le tue. (DGG)

7 Les Maîtres chanteurs de Wagner (Wiese, Strosser, Genève 2006). Refus de la pompe et critique du nationalisme.

8 Lady Macbeth de Mzensk de Chostakovitch (Jansons, Kušej, Amsterdam 2006). Sexe, stupre, meurtre et compagnie.

9 La Maison des morts de Janacek (Boulez, Chéreau, Aix-en-Provence 2007). Dostoïevski chauffé à blanc. (DGG)

Åê Semele de Haendel (Christie, Carsen, Zurich 2007). La mythologie doublement transposée. (Decca)