electro-pop

«Palapa Lupita», Buvette

(Rowboat Records/Namskeio). En 2010, un des piliers de la formation romande The Mondrians lâchait les amarres pour entamer un chemin solitaire…

Genre: Electro-pop
Qui ? Buvette
Titre: Palapa Lupita
Chez qui ? (Rowboat Records/Namskeio)

En 2010, un des piliers de la formation romande The Mondrians lâchait les amarres pour entamer un chemin solitaire. Buvette (Cédric Streuli à la ville) dévoilait alors une ambition aussi imposante que dépourvue d’esbroufe. Sa deuxième étape confirme tout le bien qu’on pensait alors du personnage: Palapa Lupita garde le cap liminaire; il campe avec élégance et finesse dans des contrées faites de nappes synthétiques envoûtantes (l’impressionnant «Heavy Juana»), de sonorités bricolées avec un étonnant sens du détail et d’influences métabolisées lors des voyages de l’artiste (Mexique, Inde…). Ajoutons à cela une voix sobre et entraînante et on tient là un des meilleurs albums sortis cette année sur la scène helvétique.

Publicité