Les humoristes Vincent Veillon et Vincent Kucholl seront sur la grande scène de la plaine de l’Asse durant le festival Paléo, le vendredi, pour un spectacle «120 secondes présentent» dédié à la manifestation, à l’occasion de ses 40 ans. Le directeur du festival Daniel Rossellat l’a annoncé ce mardi matin. Celui qui est aussi syndic de Nyon indique que la ville fêtera le festival le 18 juillet, et qu’un ouvrage commémoratif sera publié.

Pour marquer l’anniversaire, le festival durera un jour de plus. Il commencera le lundi, soit sept soirées du 20 au 26 juillet, totalisant 280 concerts.

Comme chaque année, Daniel Rossellat a voulu désamorcer les critiques concernant une programmation vue comme un brin routinière: il souligne que deux tiers des artistes ne se sont jamais présentés sur les scènes de l’Asse.

Les organisateurs ont successivement indiqué les venues de Johnny Hallyday – confirmant là une insistante rumeur – Robbie Williams, Kings of Leon, The Script, Calogero, Sting, Etienne Daho, Arno et Charlie Winston.

«Un peu nostalgiques»

Le samedi 25 juillet, le festival rassemblera «trois monstres sacrés», selon le programmateur Jacques Monnier, lequel glisse qu’«on a décidé d’être un peu nostalgiques». Pour ce faire, le plateau comptera Joan Baez, Robert Plant et Patti Smith. Cette dernière rejouera l’intégrale de son premier album. Auparavant, le vendredi, Véronique Sanson interprétera son nouveau spectacle dédié à ses années américaines.

Dans les nouveaux talents, les programmateurs mettent en avant Christine & the Queens, Fauve#, Coeur de pirate ainsi que Luce et Mathieu Boogaerts. Sont également invités Benjamin Clementine et Caravan Palace – ces deux derniers le même soir, le lundi. Et on peut noter la présence de Nneka, le vendredi.

S’agissant des nouvelles sonorités, le festival veut «fêter l’électro» selon ses responsables, qui citent d’abord David Guetta et Faithless. Mais aussi, le projet berlinois Siriusmodeselektor.

Sous le drapeau du rap et du hip hop se produiront notamment Kate Tempest, Coely et Alo Wala ainsi que Big Flo & Oli.

Le Village du monde sera cette année consacré à l’Extrême-Orient, notamment la Chine, le Japon, la Mongolie, Taiwan ou la Thaïlande. Le concert classique du dimanche sera dédié au deuxième concerto de Rachmaninov, par Louis Schwizgebel-Wang.

Déjà annoncée en mars, la programmation suisse comprend la chanteuse Yoanna, le groupe de flok et blues Hell’s Kitchen ou le rappeur Rootwords.

La venue de Robbie Williams, qui se produira la première soirée, a déjà été rendue publique par une fuite il y a 12 jours, au grand dam de Daniel Rossellat.

Paléo a 40 ans, et le Musée de l’Elysée, à Lausanne, 30 ans. Les deux institutions vont festoyer ensemble: la seconde a mandaté l’année passée cinq photographes pour illustrer le festival. Leurs images seront montrées sur la plaine de l’Asse.

Le festival est né à la salle communale de Nyon, avant de s’installer, une année plus tard en 1977, à Colovray, sur les bords du Léman. Il a gagné le terrain de l’Asse en 1990. Chaque année, il vend ses billets à une vitesse record, et attire 230 000 spectateurs en six soirées. Le budget est de 27,5 millions de francs.

Les organisateurs revendiquent 5,7 millions de fidèles depuis les débuts, les six millions seront presque atteints à la fin de l’édition de cette année. Les billets seront en vente le 22 avril à midi.