L'avantage, de la Grande scène, c'est qu'elle fait de l'ombre. Et en ce mardi caniculaire, c'est une denrée rare sur la Plaine de l'Asse. Les festivaliers qui viendront s'y réfugier cette semaine seront peut-être surpris d'en découvrir une toute nouvelle version XXL. Sa mission? Accueillir des shows encore plus grandiloquents. «Entre les exigences des artistes allant crescendo et l'espace exigu à notre disposition, il nous a toutefois fallu trouver un compromis», explique Nicolas Sandoz, responsable Grande Scène. 

Visibilité améliorée

La compromis est un mastodonte de 215 tonnes, 22m de hauteur et 53 mètres de largeur - 17 de plus que l'ancien modèle. L'ouverture de scène s'en voit considérablement agrandie, ce qui permettra aux artistes de se promener plus loin sur les bords de la scène, tout près du public. Une visibilité améliorée pour les festivaliers, aussi grâce aux nouveaux écrans, formats carrés de 70m2. Logistiquement parlant, l'installation offre également des loges plus spacieuses et pourra accueillir quatre semi-remorques à la fois, contre deux auparavant.

Lire aussi, sur la Grande scène jeudi: A 40 ans, The Cure s'est libéré des amertumes

Louée à une entreprise suisse, qui a notamment travaillé sur l'arène de la Fête des Vignerons, l'investissement est considérable pour le festival, mais nécessaire. «L'ancien modèle avait 15 ans, rappelle Nicolas Sandoz. Enormément de choses ont changé depuis. Quand on pense que le premier écran LED date du conCert de Massiv Attack en 2001...aujourd'hui, on ne jure plus que par ça!»

Lire aussi, à Paléo ce mercredi: Cyril Cyril, la confédération des îles