Le film Parasite, du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho, à la fois thriller et satire corrosive sur les inégalités sociales, a réussi à faire tomber les barrières linguistiques pour rencontrer un immense succès à travers le monde, jusqu'à rafler quatre Oscars en une soirée dont le plus prestigieux: celui du meilleur film.

C'est une consécration pour Parasite, premier film coréen jamais primé aux Oscars. Couronnement exceptionnel d'une année 2019 marquant le centième anniversaire du cinéma coréen. Son réalisateur Bong Joon-ho a d'abord reçu une première statuette au titre du meilleur scénario original. Puis son film a été sacré meilleur long-métrage international, il a reçu l'Oscar du meilleur réalisateur et enfin, à la surprise générale, l'Oscar du meilleur film tout court.

Lire aussi: «Parasite», viens chez moi j’habite chez les bourgeois 

Le film de Bong Joon-ho avait auparavant remporté la Palme d'Or au festival de Cannes l'an dernier et le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère en janvier, deux prix prestigieux qui constituaient déjà une première pour un film sud-coréen. Parasite est également le premier film en langue étrangère à avoir reçu le prix meilleur ensemble d'acteurs, la récompense la plus prisée des Screen Actors Guild Awards ainsi que deux Bafta, récompenses du cinéma britannique.

Le film a déjoué de façon fracassante les pronostics qui voyaient un couronnement pour 1917, du Britannique Sam Mendes. Le film sur l'équipée de deux jeunes soldats dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, construit comme un plan séquence long de deux heures, doit se contenter de trois prix: l'Oscar de la meilleure photographie pour Roger Deakins, et deux autres dans des catégories techniques (son et effets spéciaux).

Joaquin Phoenix et Renée Zellweger sacrés meilleurs acteurs

Joaquin Phoenix a été sacré pour le rôle principal dans le film controversé Joker, de Todd Phillips. C’est le premier Oscar pour le comédien de 45 ans qui avait déjà été nommé trois fois précédemment, dont deux fois pour un rôle principal. C’est également la consécration pour Renée Zellweger, qui reçoit l’Oscar de meilleure actrice pour son rôle dans le biopic Judy, de Rupert Goold.

Brad Pitt et Laura Dern ont été sacrés dimanche soir «meilleurs seconds rôles». Avec son rôle de cascadeur tranquille dans Once Upon a Time... in Hollywood, Brad Pitt l'a emporté face aux vétérans Al Pacino et Joe Pesci (The Irishman), Anthony Hopkins et Tom Hanks. Dans le film de Quentin Tarantino, ode au cinéma et au Los Angeles de sa jeunesse, Brad Pitt donne la réplique à Leonardo DiCaprio, également en lice.

Lire encore: «1917» et «Once Upon a Time... in Hollywood», grands gagnants des Golden Globes

Laura Dern a de son côté reçu le cadeau rêvé à la veille de son 53e anniversaire pour sa performance d'avocate impitoyable dans Marriage Story. Ironie des nominations, elle a reçu une accolade de Scarlett Johansson, sa partenaire dans le film de Noah Baumbach mais sa concurrente dans la catégorie du second rôle, sélectionnée pour Jojo Rabbit.

Un manque de diversité dénoncé

La cérémonie s'était ouverte avec un numéro mené par la chanteuse noire Janelle Monae, iconoclaste assumée qui n'a pas manqué de se joindre aux critiques sur le manque de diversité dans la sélection des Oscars, un reproche récurrent. Hormis la Britannique Cynthia Erivo (Harriet), tous les acteurs et actrices en lice cette année sont blancs et aucune femme n'a été retenue chez les réalisateurs. Pour protester à sa manière, la star oscarisée Natalie Portman a fait broder sur sa cape le nom d'une demi-douzaine de réalisatrices qui ont selon elle été injustement snobées cette année.

La cérémonie des Oscars a aussi été l'occasion pour le gratin d'Hollywood l'occasion de saluer la mémoire de Kirk Douglas, un des derniers monstres sacrés de l'âge d'or du cinéma, décédé mercredi à l'âge de 103 ans, et la légende du basket Kobe Bryant, décédée fin janvier avec sa fille et sept autres personnes dans un accident d'hélicoptère près de Los Angeles. C'est la jeune Billie Eilish, révélation des Grammy Awards, qui a chanté en l'honneur des deux stars et d'autres disparus célèbres.


Le palmarès des Oscars dans les principales catégories

- Meilleur film: Parasite.

- Meilleur réalisateur: Bong Joon-ho (Parasite).

- Meilleure actrice dans un rôle principal: Renée Zellweger (Judy).

- Meilleur acteur dans un rôle principal: Joaquin Phoenix (Joker).

- Meilleur film international: Parasite.

- Meilleure actrice dans un second rôle: Laura Dern (Marriage Story).

- Meilleur acteur dans un second rôle: Brad Pitt (Once Upon a Time... in Hollywood).

- Meilleur film d'animation: Toy Story 4.