Lectures au bord de l’eau, entretiens avec les traducteurs, performances musicales, balades littéraires ou, samedi soir, jeux de langage nocturnes au sommet de la Gemmi avec l’écrivain romanche Arno Camenisch et la poète Nora Gomringer: la littérature, prose comme poésie, s’incruste de toute part.

Ce vendredi, les Américains Nicole Krauss et Jonathan Safran Foer lisent en anglais dans le centre de réadaptation de la station. Le même lieu accueille Salman Rushdie à 16h samedi pour une lecture et une discussion. La jeune auteure fribourgeoise Isabelle Flükiger, dont le dernier roman, Best-seller, est paru en allemand, est présente vendredi et samedi. «L’Afrique n’existe pas» réunit samedi Helon Habila, Antjie Krog et David Van Reybrouck autour du poète bernois Raphael Urweider.

www.literaturfestival.ch