Cinéma

Paria à Hollywood, Woody Allen trouve refuge en Europe

Rattrapé par le scandale #MeToo, la cinéaste est dans la tourmente aux Etats-Unis. La sortie de son 48e film, «A Rainy Day in New York», y est d’ailleurs bloquée depuis un an. Mais celui-ci sort ce mercredi sur le Vieux-Continent, véritable planche de salut du réalisateur

On a bien cru qu’on ne le verrait jamais sur grand écran, ce Woody Allen. Tourné en 2017, A Rainy Day in New York se fraie enfin un chemin dans nos salles, deux ans après la sortie de Wonder Wheel. Presque une éternité pour le cinéaste de 83 ans, habitué à mettre en boîte un film par an, avec la régularité d’un métronome. Il n’avait d’ailleurs pas pris une telle pause depuis trente-huit ans. Des vacances en réalité bien forcées, dues à la rupture de contrat qui le liait à Amazon Studios depuis 2016, portant sur la production et la distribution de ses cinq prochains films. Car entre-temps, l’ouragan Weinstein a éclaté, précipitant la chute de plusieurs personnalités hollywoodiennes, dont le cinéaste.

A ce sujet: Woody Allen attaque Amazon pour rupture abusive de contrat