Covid contre librairies, encore

Malgré les demandes des cantons romands, le Conseil fédéral a décidé d’imposer une fermeture des commerces non essentiels. Ce qui implique que les librairies ne pourront plus accueillir de clients au cours des six prochaines semaines. Devant l’évolution des cas de Coronavirus, les nouvelles mesures sanitaires imposent le retour au Click & Collect, mais également à la vente en ligne.

Pascal Vandenberghe, PDG des librairies Payot, encaisse la nouvelle comme les autres libraires: «ça allait bien jusqu'à hier...» Il assure que ses services internet pourront répondre à la demande — le groupe a fini l’année avec une hausse de son chiffre d’affaires de 2,1 %. Reste à définir les contours stricts pour certains: quand les papeteries se voient exclues du champ d’application des mesures, qu’en serait-il d’une librairie offrant ces services? La décision fait d’autant plus mal qu’en novembre dernier, le canton de Genève décidait d’inclure les librairies dans le registre des commerces essentiels…