Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

jazz

Passer sans hiatus de «Confirmation» aux «Enfants s’ennuient le dimanche»? Pas

(Essential Jazz Classics/Musikvertrieb) Passer sans hiatus de «Confirmation» aux «Enfants s’ennuient le dimanche»? Pas donné à tout le monde...

Genre: jazz
Qui ? Toots Thielemans Quartet
Titre: The Soul of Toots
Chez qui ? (Essential Jazz Classics/Musikvertrieb)

Passer sans hiatus de «Confirmation» aux «Enfants s’ennuient le dimanche»? Pas donné à tout le monde. Pour Toots Thielemans, l’homme de tous les (grands) écarts, Parker et Trenet, ça peut être le même combat. En 1959, l’ami Toots avait déjà la frite, un solide appétit qu’il partageait entre la guitare, où son lyrisme évoque un autre Belge notoire de la six-cordes, Philip Catherine, et l’harmonica dont on a toujours eu l’impression qu’il l’avait un peu inventé. Dire que Ray Bryant lui prête main-forte est presque une redondance, même si ce déménageur du clavier se fait ici léger, léger pour ne pas éclabousser les gazouillis d’un harmonica déjà tout pépiant-pétillant.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps