John Simenon, le fils de l’écrivain et producteur associé du film Maigret, l’assure: même si l’intrigue diffère beaucoup du roman qu’il adapte, «Patrice Leconte et [son coscénariste] Jérôme Tonnerre ont été parfaitement fidèles. Patrice prend d’énormes libertés, mais ses films sont les plus fidèles à l’esprit de mon père de tous ceux que j’ai vus. Avec Gérard Depardieu, ils ont réussi à faire de Maigret un héros de roman dur.» Dans le monde de Simenon, les romans durs sont les non-Maigret, les histoires affranchies des codes du policier, souvent plus sombres encore.