Ils n’y échapperont pas. Pelléas et Mélisande, deux des amants lyriques les plus célèbres du XXe siècle, vont rejoindre le lot des êtres de chair et de musique absorbés par l’écran. L’opéra de Debussy, très épuré et symboliste, va se fondre dans la virtualité des ondes de transmission pour atteindre les mélomanes jusque dans leurs foyers. Pandémie oblige.