Ils n’y échapperont pas. Pelléas et Mélisande, deux des amants lyriques les plus célèbres du XXe siècle, vont rejoindre le lot des êtres de chair et de musique absorbés par l’écran. L’opéra de Debussy, très épuré et symboliste, va se fondre dans la virtualité des ondes de transmission pour atteindre les mélomanes jusque dans leurs foyers. Pandémie oblige.

Le spectacle sera bien représenté sur le plateau du Grand Théâtre de Genève, mais pour une seule représentation filmée en direct. Captée et enregistrée, celle-ci sera diffusée sur les sites de la scène lyrique genevoise et de la RTS, ainsi que sur la plateforme de streaming OperaVision et la chaîne TV5. Cette fois, l’OSR sera disposé entre la fosse et la salle, avec les six premiers rangs de fauteuils enlevés, pour laisser l’espace nécessaire entre les musiciens. Une nouvelle nouveauté…