Conjurer le sort, bien sûr, cette inquiétude que le covid et ses vagues impriment sur les théâtres. A Vidy, Vincent Baudriller annonçait mardi un printemps de feu, une seconde partie de saison où se bousculent une trentaine de spectacles.