«Les filles déchirent la chrysalide; et la guerre, la faim, le froid c'est une envie folle de vivre. On va où on veut et on prend ce qu'on trouve. On peut monter sur un toit, escalader les grilles, aller voler dans le potager des sœurs, tout est permis, chacun pour soi.» La Bicyclette, p. 16