Caractères

Petit accès de désespoir temporaire

CHRONIQUE. La lecture n’a pas toujours que d’heureuses conséquences: elle peut aussi être à l’origine d’un brusque sentiment de vide…

Je savais lire depuis peu et j’avais découvert un filon extraordinaire. Une série de voyages – eux aussi «extraordinaires», signés par un certain Jules Verne, dont la collection occupait tout un rayon de la bibliothèque de mes parents. Ce rayon était le plus bas du meuble. Il suffisait de s’asseoir à côté, par terre, de tendre la main, et de lire.

L’imaginaire de Jules Verne épousait à merveille ce que j’attendais des livres: de l’aventure et des défis. Certes, ses romans étaient un peu longs pour moi qui n’avais lu jusqu’ici que des livres à hauteur d’enfant. Mais, du coup, j’avais l’impression, traversant pour la première fois ses histoires au long cours, de réaliser un exploit comparable à celui de ses héros.