Le Grand Central d’Antigel ne fait rien comme les autres. Pour preuve, même sa programmation n’est pas dévoilée au même moment que le reste du festival. Ce 4 janvier devait être le jour des dernières révélations, mais Omicron maintient les organisateurs dans une telle incertitude que le lieu et les artistes sont encore provisoirement gardés secrets. Motus et bouche cousue jusqu’au 12 janvier, dans l’attente d’une potentielle salve de mesures du Conseil fédéral qui pourrait fixer le destin du Grand Central. En attendant, revenons sur la genèse de cet événement, devenu le cœur battant et dansant d’Antigel, mais pas uniquement.