Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
L'affiche du festival dessinée par Loisel
© DR

Bande dessinée

Les petits Mickey ont rendez-vous à Delémont

Régis Loisel est l’hôte d’honneur de Delémont’BD, troisième édition d’un festival qui repeint de vives couleurs la capitale jurassienne

Il y a le cheval des Franches-Montagnes, le sanglier séparatiste, la truie de la Birse et celle de la Sorne. Désormais, la faune jurassienne compte aussi le fourreux. Cet étrange marmouset à poil bleu prolongé d’une longue queue fut révélé par Régis Loisel il y a plus de trente ans dans La Quête de l’oiseau du temps, une tétralogie marquant l’irruption de l’heroic fantasy dans le pays de Descartes. Auteur de deux autres cycles marquants, Magasin général et une relecture inspirée de Peter Pan, mais aussi de Café Zombo, un hommage à Mickey, le dessinateur français est l’hôte d’honneur (ou «Grand Trissou» en langue vernaculaire) de la troisième édition de Delémont’BD.

Imaginé et porté par Philippe Duvanel, artisan du succès de BD-Fil à Lausanne, le jeune festival invente un avenir de ville d’images pour la capitale jurassienne à travers une multitude d’événements. Projections de films (dont le Peter Pan de Walt Disney), rencontres et performances, activités pour les enfants (l’Espace jeunesse est placé sous l’égide de Petit Poilu), séances de dédicaces, bouquinistes, expos off (Hélène Becquelin, Amélie Strobino, Philippe Geluck, Guznag et Ivan Brahier…).

Créatures bizarres

Le «rendez-vous des petits Mickey et du gros Donald», comme disent Plonk & Replonk, qui présentent L’Art d’en bas, offre une série d’expositions hautes en couleur. Outre Au fil du temps, consacrée à Loisel, on trouve le Bestiaire fantasmagorique dans lequel Stan étudie des créatures encore plus bizarres que le fourreux, Mon Bangalore ou les planches en noir et blanc au gré desquelles Simon Lamouret évoque les mutations de la ville indienne, Plus ou moins… l’hiver ou la dernière des saisons revisitées par Peggy Adam.

Onze jeunes talents romands et alémaniques présentent Le Monstre, une bande dessinée réalisée collectivement sur le thème du monstre. Enfin, Patrick Chappatte, dessinateur du Temps, et Anne-Frédérique Widmann montrent Fenêtres sur les couloirs de la mort, une exposition consacrée à la peine de mort aux Etats-Unis qui croise des dessins de condamnés, le regard de dessinateurs de presse américains et les originaux du reportage réalisé par les deux journalistes genevois.

Le festival est dédié à Christophe Badoux, Gotlib et Mix & Remix, trois enchanteurs rappelés sous les étoiles en 2016.


Delémont’BD. Delémont, du ve 9 au di 11 juin.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a