ambient

Philip Jeck, «An Ark for the Listener»

(Touch/Namskeio) Après avoir participé en 2008 à la recréation de The Sinking of the Titanic, pièce magistrale de Gavin Bryars, le platiniste anglais Philip Jeck revient hanter les esprits avec une autre histoire de naufrage…

Genre: Ambient
Qui ? Philip Jeck
Titre: An Ark for the Listener
Chez qui ? (Touch/Namskeio)

Après avoir participé en 2008 à la recréation de The Sinking of the Titanic, pièce magistrale de Gavin Bryars, le platiniste anglais Philip Jeck revient hanter les esprits avec une autre histoire de naufrage, sous les traits cette fois-ci d’une mise en musique de The Wreck of the Deutschland, poème de Gerard Manley Hopkins (1844-1889). Le son de Jeck est avant toute chose un travail sur les textures, qu’il obtient en combinant l’usage de vinyles vieillis et de pédales d’effet: la partition est éminemment mélancolique, faite en flux et reflux de courants harmoniques nimbés de réverbérations et entre lesquels se soulève par moments ce qui pourrait être l’écho d’une énorme carcasse métallique. Disque exigeant, mais rémunérateur.

Publicité