Le geste d’un fileur de songes. Amoureux et précieux pour cette raison. Dans l’écrin archibondé de Sévelin 36 à Lausanne, Philippe Saire signe l’une de ses pièces les plus accomplies. Les plus enveloppantes aussi. En soixante-cinq minutes, le chorégraphe et ses interprètes Yann Philipona, David Zagari et Géraldine Chollet filent une histoire du théâtre où la fantaisie est un cap, le caprice une loi, le costume une fête, la musique un feu d’artifice. A l’affiche ce week-end encore, avant Yverdon en décembre et Genève en mars, ce Velvet euphorise.