Une nuit d’avril dernier, Philippe Sands fait un rêve éloquent: il déjeune dans le jardin d’un ami quand il constate qu’une épine de porc-épic est plantée dans son avant-bras. Il s’en saisit pour l’enlever, mais l’épine paraît sans fin. Au bout d’une centaine de mètres, il se rend compte, tétanisé, qu’en tirant davantage il risque de s’arracher le cœur.

Quelques jours plus tard paraissait The Ratline, devenu La Filière en français et publié en septembre 2020 aux Editions Albin Michel. Philippe Sands, Franco-Britannique, écrivain et avocat international spécialisé dans la défense des droits de l’homme, suit dans ce livre la trace d’Otto von Wächter, haut responsable nazi du IIIe Reich, et de son épouse Charlotte, activement dévouée à la carrière de son mari et aux idées hitlériennes. Ce personnage apparaissait déjà, furtivement, dans Retour à Lemberg (2016), premier volet de l’entreprise littéraire, historique et personnelle de Philippe Sands, devenu entre-temps best-seller mondial et dont les découvertes ne cessent, tel un galet ricochant sur les eaux sombres de l’Histoire, de provoquer la sidération de son auteur et des lecteurs.