Spectacle

Des philosophes rois de la chanson à Lausanne

Les Lausannois Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre ont imaginé un extraordinaire «Concours européen de la chanson philosophique», show brillant et engagé, au Théâtre de Vidy, avant la Comédie de Genève

Les partisans de Boris Johnson, premier ministre de Sa Majesté, seront déçus. Leur héros, tout juste intronisé à Downing Street, ne viendra pas au Théâtre de Vidy. Matteo Salvini, ex-vice-président du Conseil italien, évitera lui aussi les rivages lausannois ces prochaines semaines. Cachez cette Europe patchwork que je ne saurais voir.

L’altérité bien articulée est l’avenir du Vieux-Continent. Sa bande-son. Son combat. C’est ce que suggèrent à Vidy, avant la Comédie de Genève, les Lausannois Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre, couple à la ville comme à la scène. Ils proposent un Concours européen de la chanson philosophique sans précédent. Une sainte alliance entre musiciens issus de la Haute Ecole de musique Vaud-Valais-Fribourg, jeunes acteurs-chanteurs et dix philosophes, belge, norvégien, italien, allemand, français, suisse, etc. C’est ce qu’on appellera la symphonie des idées.