C'est l'une des plus fameuses photos du XXe siècle. Un piano à queue occupe la majeure partie de l'espace. A l'extrême gauche, Igor Stravinsky est assis, comme submergé par la magnifique forme géométrique de l'instrument. L'auteur de cette icône prise en 1946 est le New-Yorkais Arnold Newman, décédé mardi à 88 ans.

Peintre dans sa jeunesse, Newman se tourne vers la photographie pendant la Grande Dépression. Dès le début de sa longue carrière de portraitiste, il innove en intégrant dans son cadre l'environnement du sujet photographié, ce qui a pour effet de lester l'identité du modèle. Monnaie courante depuis un demi-siècle dans les médias, ce type de cadrage a valu des commandes prestigieuses à Arnold Newman. Collaborateur vedette des magazines Life et Harper's Bazaar, exposé dans le monde entier, il a signé des portraits devenus classiques de Pablo Picasso, Frank Lloyd Wright, Marilyn Monroe, mais aussi - autre photo légendaire - de l'industriel pronazi Alfred Krupp, portraituré comme une figure satanique grâce à un savant jeu de lumière.