Sous les yeux et dans la mémoire d'un narrateur attentif et mélancolique, la petite vie, simple et dramatique, d'un palais, où un dentiste et ses enfants croisent l'Histoire, avec leurs voisins entraînés dans la tourmente. L'Histoire, c'est celle de l'Italie dans les années 1920 jusqu'au début des années 1980, la montée lente et implacable du fascisme et les traces qu'il a laissées dans l'Italie moderne. Le décor, c'est Venise, dont Pasinetti (né en 1913) est devenu, à travers une dizaine de romans, l'un des romanciers les plus chevronnés. Ici, on est gagné par la magie des noms, des lieux, le ton nostalgique et tendre de la narration a son charme.