Cette barbe roublarde de détective privé. Ce goût des enquêtes où le coup de génie fraie avec la chance. Pierre Lemaitre est un écrivain obsédé qui rafle la mise: son Grand Monde, formidable célébration du roman et de sa machinerie, suit les enfants Pelletier sur 580 pages et trois villes, Saigon, Paris, Beyrouth. Il a été tiré à 220 000 exemplaires, ce qui en fait l’un des phénomènes du printemps, et chaque semaine 20 000 ouvrages supplémentaires sortent de presse.