Il était taciturne, mais il a fait rire des générations. Il était timide, mais quand il aimait, c’était à la vie à la mort. Il pouvait être glaçant au travail, mais ses spectacles étaient tordants. Le Genevois Pierre Naftule s’est éteint samedi à 61 ans, après cinq ans de combat contre une maladie dégénérative infecte. Il a incarné, jusqu’en 2017, La Revue, ce spectacle qui, chaque automne, passe au mixeur l’actualité de la ville de Rodolphe Töpffer. Il en a été le producteur, le metteur en scène, son coscénariste, le Mel Brooks du bout du lac – et Dieu sait s’il aimait l’esprit farces et attrapes du réalisateur des Producteurs.