Le New York Times publiait cette semaine une série d’articles pour sonder les «cratères de chagrin» laissés par le million de morts du covid aux Etats-Unis depuis mars 2020. A Londres, un «National Covid Memory Wall» prend de l’ampleur sous les fenêtres du palais de Westminster, une initiative menée par l’association «Covid-19, les familles en deuil pour la justice».