Plage de vie

La Russie trouble d’Alexey Titarenko

En 1991, alors que l’Union soviétique s’écroule, Alexey Titarenko voit en ses compatriotes un défilé d’«ombres errantes». Il décide de les figer, avec un temps de pose qui marque les hésitations. Ce très beau travail est l’une des six séries exposées à la Galerie C, dans le cadre d’une carte blanche au photographe lausannois Matthieu Gafsou. A ses côtés, les arbres agités par le vent de Benoît Vollmer, le Salon de l’auto à la camera obscura de Nicolas Savary ou les dormeurs d’une nuit d’Eduardo Serafim proposent des variations fascinantes sur la méthode de la pose longue. Carte blanche à Matthieu Gafsou, jusqu’au 30 mai à la Galerie C, à Neuchâtel. www. galeriec.ch