La plateforme Spotify regorge de playlists diverses et variées liées à la pandémie de Covid-19. Au milieu de toutes ces propositions pas toujours surprenantes, celle élaborée par le musicien argentin Seba Rubin est merveilleuse.  En 56 titres, pour 3 heures et 39 minutes de musique, elle propose un joli maelström de morceaux pop-rock ayant comme dénominateur commun un lien avec un des aspects de la crise actuelle – virus, maladie, confinement, solitude, santé, distance sociale, résilience,  etc.

On y trouve des classiques passe-partout (Bee Gees, Night Fever; Peggy Lee, Fever; Abba, SOS; The Police, Don’t Stand So Close to Me), mais aussi des grosses guitares (Led Zeppelin, Sick Again; Weezer, Death and Destruction). A sa guise on peut s’amuser à changer l’ordre des titres. Ne faudrait-il pas commencer, ainsi, par Can’t Get Out of Bed, hymne britpop des Charlatans? Par contre, mieux vaut peut-être éviter d’enchaîner directement avec Let’s Go to Bed (The Cure).

Au rayon des titres plus anxiogènes, l’offre est vaste, d’Incubation (Joy Division) à Infected (The The) en passant par This Is Hell (Elvis Costello) et It Ain’t Easy (David Bowie) ou tout simplement Virus (Björk). Il est ainsi préférable de réécouter d'abord l'émouvant Help the Aged de Pulp, ou bien, toujours au rayon pop british, préférer Echo and the Bunnymen (Nothing Lasts Forever) aux Smiths (Panic).

Mais au-delà de ce qui disent toutes ces chansons, la playlist élaborée par Seba Rubin a d’abord comme premier mérite de remettre en lumière des artistes auxquels on ne pensait plus forcément, à l’image de XTC, Thompson Twins, The Magnetic Fields ou The Modern Lovers. Les amateurs de bon son comme les nostalgiques des dernières décennies du XXe siècle apprécieront.

«Coronavirus, the playlist», par Seba Rubin. Spotify.


Nos précédentes suggestions: