Exposition

Plonk & Replonk gratte-papiers

A La Chaux-de-Fonds, les deux frangins folâtrent dans «La vie de bureau», cette réalité méconnue

Les maîtres chaux-de-fonniers du surréalisme à 45° ont l’art d’enchanter les réalités les moins drolatiques. Après avoir mis le Musée militaire de Colombier en fête, Plonk & Replonk révèlent aujourd’hui les dessous fascinants de la vie de bureau, cet avatar feutré de la loi de la jungle, en investissant les locaux de la Caisse cantonale d’assurance populaire (CCAP) de leur ville natale. Evidemment, le volume n’est pas celui du Louvre; l’expo n’est pas grande, elle recycle un peu; elle détonne assurément.

Le roi des Suisses a croché sa couronne et ses gants de boxe au portemanteau de l’entrée. Une pièce est réservée aux nains coulés dans le béton. Les murs s’ornent d’œuvres fortes et pénétrantes. Compte tenu du biotope, un accent particulier a été mis sur les sinistres. Sous le dossier «Responsabilité civile et guerre mondiale», on voit deux assureurs dans les ruines, auprès de la carcasse d’un avion crashé qui tentent un constat à l’amiable. Sous la référence «Les animaux de la ferme», on revit «une journée riche en émotions pour Cocota la poule»: l’imprudent gallinacé a perdu trois plumes en traversant la voie ferrée, ce qui a provoqué le déraillement du train.

Eponges et patates

Sinon, entre 1914 et 1918, de grands désastres sont à déplorer. Comme la terrible catastrophe de 1915 quand un chargement d’éponges est tombé dans le fleuve et l’a asséché. Ou, en 1918, l’explosion d’une usine de pommes de terre à La Chaux-de-Fonds, pauvre cité horlogère fracassée par des bintjes et des gourmandines éléphantesques…

Pour se remettre de ces émotions, Plonk & Replonk proposent une pâtisserie durable (ces gâteaux en plâtre qu’on lèche des yeux une vie durant) et un verre de Château de La Chaux-de-Fonds, vieilli en fûts de calcaire. A déguster en méditant sur quelques fortes sentences telles «Tuer tue» ou «Dans moins de 24 heures, un autre jour sur terre». Un autocollant proclame «Je suis un autocollant». Un autre, de couleur verte et plus perfide, dit: «Amis daltoniens, je suis un autocollant rouge». Qui n’a pas son assurance contre la morosité?



Plonk & Replonk: «La vie de bureau». CCAP Caisse cantonale d’assurance populaire, La Chaux-de-Fonds, rue de la Jardinière 75, jusqu’au 15 juin, du lu au ve de 8h45 et 11h45.

Publicité