Archéologie

La plus ancienne sculpture en bronze d’Europe aurait été découverte dans le Jura bernois

Une main sculptée, qui remonte à 3500 ans selon le Service archéologique bernois, a été trouvée par des particuliers en 2017 à Prêles. Elle est exposée dès mardi au Nouveau Musée Bienne

Deux particuliers ont fait une découverte archéologique exceptionnelle à Prêles, dans le Jura bernois: ils ont trouvé une main sculptée en bronze portant un bracelet en or. Il pourrait s’agir de la plus ancienne sculpture en bronze d’Europe.

Une lame de poignard en bronze et une côte humaine étaient enfouies près de cette main sculptée qui daterait, selon la datation carbone, de 1500 à 1400 av. J.-C. Les auteurs de cette découverte qui remonte à octobre 2017 ont remis tous ces objets au Service archéologique bernois dès le lendemain.

Lire aussi: Un rare témoignage de l’époque romaine réapparaît à Avenches

«Un objet unique et remarquable»

Les premières recherches montrent qu’aucun objet analogue n’a été trouvé en Suisse ou dans les pays voisins, affirme mardi le canton de Berne. De la colle végétale a été utilisée pour fixer la plaque d’or appliquée autour du poignet. La datation montre que la côte humaine est plus jeune d’une centaine d’années.

En fouillant les lieux, les archéologues ont mis au jour cet été une tombe contenant les ossements d’un homme adulte. Mais elle avait subi des dommages à la suite de travaux. Cette tombe contenait une fibule en bronze, un ornement de coiffure et des restes de plaque d’or provenant vraisemblablement de la main sculptée.

La main de Prêles est à ce jour la pièce en bronze la plus ancienne représentant une partie du corps humain. «C’est donc un objet unique et remarquable», souligne le Service archéologique, qui ne connaît pas encore la signification et la fonction qui lui étaient attribuées.

Lire également: Le clou, trésor des archéologues

La main de Prêles sera exposée au public du 18 septembre au 14 octobre au Nouveau Musée Bienne.

Publicité