Edouard Philippe, l’ancien premier ministre français, devra-t-il répondre de sa gestion de la pandémie – il était en poste jusqu’au 3 juillet 2020 – devant la justice? La question se pose depuis que la Cour de justice de la République a mis en examen Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, à la suite de plaintes de proches de victimes et de patients. L’ex-chef du gouvernement n’a pas mentionné ce souci lors de sa récente intervention au festival Séries Mania, mais il a avoué un étonnant lien entre fiction et réalité.