Lorsqu’on n’est pas membre du club privilégié des juillettistes (et qu'on fait défiler leurs photos de vacances, du haut de notre chaise à roulettes), on trouve d’autres manières de s’évader. Un dimanche sur les rives du Léman, qui prennent soudain des airs tropéziens. Un bellini servi glacé à la fin d’une longue journée. Ou les sons vagabonds du duo Polo & Pan.